( 7 septembre, 2012 )

Le trône de Pierre

Année 1753. Un riche marchand et son serviteur attendent au pied de la statue du condottiere Coleoni, la venue d’un homme. Celui-ci apporte un livre extraordinaire au marchand, qui le congédie sans lui donner ce qui était convenu.

Furieux, le visiteur lance un anathème sur celui qui le spolie. Ce dernier mourra, dans d’étranges conditions.

 

Voila une enquête qui commence singulièrement pour Gallardini, chargé par Puccero de retrouver la trace du disparu, ami et créancier de la Sérénissime.

 

Le valet du marchand disparaît à son tour. Gallardini sent poindre des complications, mais tout ceci reste bien vague.

 

Quand un joaillier, ami de Gédémus Rijsenstein, laissera en dépôt, avant de mourir, une émeraude au pouvoir étrange, les évènements se préciseront.

Gédémus fait une découverte stupéfiante, et en avertit son ami Gallardini.

 

Une course contre un ennemi implacable, va commencer. Elle prendra source à la basilique San Pietro, devant l’ancien siège de Saint Pierre.

 

Quel est cet ennemi ?

Que cherche t-il à Venise ?

Que va pouvoir faire Gallardini contre cet adversaire à la puissance redoutable ?

Et que dire des agissements curieux de Sansino, qui semble profiter de l’absence de son épouse pour séduire une jolie jeune femme ?

 

Cette aventure est extrait d’un recueil, retrouvé dans les archives secrètes de Venise, et que les auteurs nous permettent d’apercevoir. Ces archives secrètes sont installées dans un lieu pour le moins inédit.

Et les moyens de protection dont disposent ces archives semblent étonnamment performants…

Pas de commentaires à “ Le trône de Pierre ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|